Skip to content

Grippe A H1N1 : Les réponses absurdes du Ministère sur R1

10 août 2009

Finlay Salesse avait pour invités cet après midi le Dr. Aboobakhar du Ministère de la Santé et un autre médecin du privé. Le but était de répondre aux questions que se posent les Mauriciens face à la panique depuis le week end dernier et qui ne cesse de s’amplifier. La doctoresse représentant le ministère de la santé a parlé de plus d’une centaine de causeries mené à travers le pays sur la grippe A H1N1. Il s’agit la d’une des recommandations de l’OMS mais dans cette recommandation il est aussi précisé que la tenue de ces causeries doivent être   annoncer dans les média ou même sur internet, il me semble qu’il n’y a rien eu de tel.

Un auditeur a expliqué qu’il entendait parler de grippe A H1N1 mais que ces codes ne lui disait rien à lui et qu’il aurait souhaité qu’on explique ce qu’est ce virus pour mieux comprendre. Le Dr. Aboobakhar s’en est presqu’offusqué et a dit à l’auditeur qu’il n’avait pas à savoir cela, que le public devait se contenter de savoir quelles précautions prendre… WOW!!! Ensuite elle a dit  » dans Maurice ena internet partout, ou capave alle guette ou pou plus beaucoup information encore. » Ne sait-elle pas que même si Internet était disponible partout que Maurice compte beaucoup de personnes ne sachant pas lire??? Pour sa part Finlay Salesse lui a trouvé le commentaire de cet auditeur injustifié par ce qu’il ne peut plus compter le nombre d’émission qu’il a fait sur le sujet. Il est temps qu’il réalise que tout Maurice n’est pas pendu à son poste de radio et ne li les journaux tous les jours…

Une auditrice se demandait elle si il ne serait pas bien pour ceux qui patientent dans les salles d’hôpital de porter des masques pour éviter d’être contaminer. La doctoresse a suggérait que ces personnes se contente d’éviter la foule comme ca pas besoin de masques. J’aimerais que cette doctoresse aille dans la salle d’attente de l’hôpital Jeetoo par exemple et essaye de faire cet exercice avec la centaine de personnes qui attend. Et dans le bus alors? il faudra placer 1 personne sur chaque 2 rangées de sièges?

Publicités
10 commentaires leave one →
  1. caplan permalink
    11 août 2009 09:31

    Oh combien il est navrant de voir la condescendance de certaines personnes qui ne sont pas formées à la communication être invitées à des émissions de radio.. Lesquelles (émissions) doivent effectivement remplir le rôle de vulgarisation que d’autres média ne sauraient tenir – surtout en cas d’illettrisme. Illettrisme qui n’est d’ailleurs pas synonyme de stupidité….

    • Ludovic permalink*
      11 août 2009 09:43

      Il serait bien que ceux qui sont envoyé à ces émissions puissent faire des phrases complètes dans une créole compréhensible de tous et qui puissent expliquer ce qu’est un respirateur artificiel. Ils ont pris 5 bonnes minutes pour dire que c’etait « enn tib ki pass dan la gorz e ki al dan poumon pou avoy l’oxyzen kan patient la pa p kapav respire normalment ». C’est plus facile que de parler de taux de saturation etc…

  2. 11 août 2009 09:52

    j’ai ecouter l’emmision du 10 aout et je peut, sans me tromper, dire qu’une grande partie de population n’a pas compris l’essetiel de ce debat car le docteur qui y participait ne pouvait s’exprimmer clairement. j’ai une base en medecine, certe pas tres solide mais cela ne m’empeche pas de comprendre quand je parle a un medecin, et je n’ai pas compri ce qu’il a dit. n’y a-t-il pas un mec au ministere de la santé qui à specialement été formé pour ce type d’intervention?

    • Ludovic permalink*
      11 août 2009 10:04

      En communication il existe une spécialité appelé en anglais « Health Communication ». Cette spécialité est justement destiné au personnel médicale et soignant, pour les aider à mieux communiquer avec les patients par ce qu’après 10 ans d’études en médecine il est difficile d’expliquer les choses que l’on a apprises simplement.
      Mais pour moi, les ministères ont encore beaucoup à faire en matière de communication quand on sait par exemple que jusqu’à hier le Ministère de la Santé n’avait toujours pas mis en place une hotline, c’est pourtant pas sorcier…

  3. 11 août 2009 10:27

    Normalement on aurait cru qu’une personne appellee a cummuniquer au nom du ministere aurait une formation de base sur quoi dire ou ne pas dire. Je dis pas qu’on doit se repeter a chaque fois mais une petite introduction sur le sens du mot H1N1 n’aurait pas ete de trop. J’ai ecoute l’interview de la medecin et franchement, elle n’etait pas tres communicative.

    • Ludovic permalink*
      11 août 2009 10:33

      Ton commentaire me rassure j’avais peur d’etre le seul a avoir mal perçu le ton de la doctoresse…
      Je crois que le ministère devrait aussi distribuer des flyers ou dépliant qui explique comment se protéger et comment se laver les mains correctements. Par exemple ce document.

  4. Jean Michel permalink
    11 août 2009 12:23

    ce type de virus ne peut pa etre contenu, il y a rien a faire et cest non pas plus dangereux que la grippe normale. il y a pa de precautions a prendre,les personnes infectees peuvent s’en debaraser eux memes sans prendre de medicaments , mais malheureusment les enfants , femmes enceintes et malads peuvent mourir du virus tout comme avec la grippe normale. ce ki justifie la reponse ‘foutant’ du docteur car on peut pas arrete la mer de monter a maree haute, nest ce pa? c logique, je conais les mauriciens, on est champion du titre pour creer des palabres, exagerer, paniquer les gent, profaner des fausses rumeurs et aggraver le choses, critiquer son prochain la liste est longue. J’aime Finlay Salesse, mais je crois quil s’est mal prepare et le docteur l’a mis dan sa place sur le premier round!!! meme ene prenant toutes les precautions du monde, le virus ne peut pas etre contenu!!! Toute les grandes nations ont chutees dans cette tache jusqua present !!! les personnes agees seront touchees mais seulement fatale sur un tres faible pourcentage! la seule precaution a prendre cest d’isoler le malade et le faire soigner par une seule personne et a lui faire porter un masque N95. Mais meme en faisant sa, la personne donnant des soins sera sans doute en contacte avec d’autres personne en dehors un jour ou lautre, pouvez vous immaginer le scenario???? vous vous paniquez encore plus en lisant cela , non??
    bein , les medias en font de meme, ils sement la panique en jouant avec les mots et font des tonnes de monnaie avec leur journaux !!! Ils ne pensent meme pas a consulter les sites web du WHO et faire passer le vrai mesage : Dont panik, il y a rien de grave, L’ile Maurice, L’ile Maurice, Mauricien Mauriciennes, il n’y a pas que le Sega qui est tipique ici!!

    • Ludovic permalink*
      11 août 2009 13:01

      Tout à fait d’accord avec toi qu’on ne pourra pas emp… Read Moreêcher la progression de la grippe toute fois se protéger permettrait de contenir la pandémie. Par exemple même si je considère que moi je ne suis pas à risques j’ai le devoir de me protéger car je pourrais le refiler à ma grand mère qui est elle à risque.

      Je pense qu’en tant que personne éduquée et formée un médecin se doit de respecter l’ignorance des personnes. Devant le battage médiatique que sucite cette maladie il est tout à fait normal que les personnes paniquent, et les mauriciens ne sont pas des exceptions.

  5. Djemillah permalink
    11 août 2009 16:17

    Je me réfère a cet extrait « Une auditrice se demandait elle si il ne serait pas bien pour ceux qui patientent dans les salles d’hôpital de porter des masques pour éviter d’être contaminer. La doctoresse a suggérait que ces personnes se contente d’éviter la foule comme ca pas besoin de masques. J’aimerais que cette doctoresse aille dans la salle d’attente de l’hôpital Jeetoo par exemple et essaye de faire cet exercice avec la centaine de personnes qui attend. Et dans le bus alors? il faudra placer 1 personne sur chaque 2 rangées de sièges? »

    Etant journaliste, j’ai pu assister a la conférence de presse du ministre de la santé Rajesh Jeetah dimanche a 10hr30 a son bureau. A ma question sur le port du masque dans les hopitaux par les patients qui ne souffrent pas d’états grippaux, j’ai eu droit a des rires de la part du ministre lui meme qui semblait trouver l’idée saugrenue. Et une phrase cinglante du Chief Medical officier du ministère de la Santé  » Nou pa pou arrive la, bann zournalis fodé pas mett foto pe montré bann dimoune a l’étranger pe mett masque ». Alors je dis que si les cerveaux meme du ministère de la Santé rigolent quand on évoque le port du masque aux patients non-contaminés, la réponse de cette doctoresse n’est pas étonnante. Plus surprenant encore est que cette auditrice semble ne pas etre la seule a avoir eu cette pensée pour les autres patients, car le personnel soignant des hopitaux viennent d’exiger le port du masque.

    • Ludovic permalink*
      11 août 2009 16:32

      Et si j’en crois l’express les masques ont été distribué à l’ensemble du personnel soignant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :