Skip to content

Grippe A H1N1: Déficite de communication

10 août 2009

Site MOH

La pandémie de la grippe A H1N1 est une crise mondiale qui est géré au niveau internationale par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et au niveau national par le gouvernement central de chaque pays. La gestion d’une telle crise passe par la communication, elle permet de prévenir les populations, de les informer et ainsi de limiter l’impact de la pandémie sur ces populations. Le document d’orientation de l’OMS sur la question est clair, c’est le gouvernement de chaque pays qui est naturellement responsable de la coordination des actions nationaux et de la communication.

Dans le cas qui nous intéresse il y a deux axes de communication : l’axe préventif (proactif) et l’axe informatif (réactif). Ici à Maurice l’axe réactif se fait, la presse est régulièrement informée de la situation, du nombre de cas suspectés et avérés, les cadres du Ministère de la santé responsable du dossier donnent des interviews à la presse régulièrement. Dans les cas de pandémie, Internet est un medium de communication très utile, le site officielle du Ministère est à coté de la plaque (Voir photo en haut) ses gros titres sont le Chickugunya et la grippe aviaire, les infos sur le virus H1N1 sont dans la colonne de droite. Mais à mon sens le Ministère de la santé pêche surtout au niveau de la communication préventive.

La campagne contre la grippe A H1N1 a débuté à Maurice depuis le 15 mai 2009, il n’y avait alors pas de cas avérés de cette grippe encore à Maurice. Le ministre de la Santé a lancé cette campagne par une conférence de presse que l’on peut qualifier d’exhaustive où tous les aspects de la lutte contre la pandémie on été évoqué. Ensuite le ministère s’est contenté de montrer à travers la presse les mesures qu’il prenait au port et à l’aéroport pour détecter les voyageurs contaminés, et c’était là la seul prévention contre le virus, alors que l’OMS a affirmé que le virus se répandra sur tout le globe. Il n’y a eu aucune vraie campagne de communication pour expliquer aux mauriciens comment ils pourraient se protéger de contracter cette maladie. Bien sur lors des conférences de presse et des interviews ces mesures préventives individuelles ont été citées, mais il est connu que seule une minorité de gens iront lire ces articles dans la presse. Pour passer un tel message il aurait fallu une campagne de communication de grande envergure incluant publicités dans la presse, à la radio, à la TV et causeries partout à travers l’ile. Rien de tout cela n’a été fait. Pourquoi ?

Il a fallu 17 cas avérés et 1 décès pour qu’on entende le ministère annoncer durant le week end  qu’un « Wash Your Hands Programme » sera lancé ce mercredi. C’est certain qu’il vaut mieux tard que jamais mais il s’agit la d’une stratégie absurde car cela prendra plusieurs jours avant de parvenir à faire les enfants prendre les bonnes habitudes, les toilettes des écoles mauriciennes sont souvent délabrés (pas de savon et tuyauterie en mauvais état ou pas d’eau dans les robinets).  Pourquoi le ministère n’avait pas lancé sa « Wash Your Hands Programme » depuis le mois de mai ?

Publicités
2 commentaires leave one →
  1. 10 août 2009 12:41

    Je me ferai tapper sur les doigts mais je crois que le MMM avait deja parler de ca depuis avant. Lol et hier j’ai ose les critiquer pour etre demagogique avec leur slogan « Chaque mort est un de trop! » (sur twitter @MMMtwit)

    • Ludovic permalink*
      10 août 2009 13:02

      Je suis assez d’accord avec toi pour dire que ce slogan du MMM est plutôt démagogique. Même si le ministère avait eu la meilleure communication je ne pense pas que cela aurait empêcher d’avoir une victime, car on ne connait pas dans quelles circonstances cette dame a été contaminé. Mais je pense que les effets de la mauvaise stratégie ou l’absence de stratégie de communication va se voir dans les jours ou semaines qui viennent avec une augmentation rapide des cas avérés. Toutefois je dois dire qu’à un certain point il sera difficile de connaitre le nombre exact de personnes infectés car les équipements d’analyses dont on dispose permettent de faire seulement 6 tests par jour….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :